Growth hacking - Business en ligne

Le Growth hacking : définition

Le Growth hacking est une pratique qui s’exprime à travers l’adoption de toutes les astuces marketing possibles pour générer une croissance rapide. L’objectif principal est donc de faire grandir rapidement son entreprise en faisant usage du minimum de ressources. Les mots clés de cette pratique sont « test » et « innovation ». Et, bien que ce soit un concept né depuis près de 10 ans, on constate qu’il n’a fait ses preuves en France que récemment. 

Pour la petite histoire, c’est le géant de la messagerie électronique Hotmail, maintenant Microsoft Live, qui a pu se faire connaitre le premier en appliquant le Growth hacking. Cette astuce lui permit d’avoir des millions d’utilisateurs en quelques mois seulement. Une astuce qui malgré qu’elle soit gratuite, était assez redoutable à cette époque. En effet, à chaque signature de mail qu’envoient les utilisateurs de « Hotmail », la plateforme ajoutait en bas dudit mail un message assez spécial. “I love you, get your free email at Hotmail”.

C’est comme cela que la plateforme a connu une ascension fulgurante en acquérant de nouveaux utilisateurs. Elle faisait donc de ses clients des prescripteurs. Après un moment, Microsoft rachète cette messagerie, avec ses 12 millions d’usagers. Le Growth hacking est donc une technique qu’on peut mettre en place facilement. Pour y arriver, il suffit d’y aller étape par étape.

Comment utiliser le Growth hacking dans votre stratégie?

 

La première étape pour appliquer le Growth hacking consiste à se fixer des objectifs simples. Des objectifs qu’on peut subdiviser en trois gros points. Le premier objectif consiste à acquérir des prospects. Le second consiste à convertir lesdits prospects en client. Enfin, le troisième objectif est de fidéliser ses clients.

Puis, le Growth hacking consiste aussi à expérimenter, apprendre, puis recommencer. Vous ne devrez donc pas considérer cette pratique marketing comme une solution prête à l’emploi et forcement efficace. C’est une solution qui doit être issue d’une profonde réflexion, d’une analyse du comportement de ses clients, puis d’essais répétés qui peuvent être infructueux, avant d’être concluants à force de peaufinage.

Enfin, il est important de procéder à une « hyperpersonnalisation » de vos clients pour réaliser un bon Growth hacking. Vous devrez donc les étudier correctement en amont, afin de les segmenter finement. La compréhension de vos clients cibles est ce qui vous aidera à réaliser de très performants Growth hacking. À vous donc de jouer.