Emailing

L’emailing : ce qu’il faut absolument savoir

Non, l’email marketing est toujours vivant ! Il est l’un des piliers de stratégies de marketing digital, puisqu’il offre aux dirigeants un excellent retour sur investissement (ROI). Mais qu’est-ce que l’email marketing et à quoi sert-il ? Quels sont ses différents types ? Pourquoi les entreprises doivent-elles mettre en place une stratégie d’e-mailing ? Et quelles sont les bonnes pratiques à ne pas négliger pour réussir une campagne emailing ? Nous vous avons préparé un guide très bien détaillé pour mettre le point sur les éléments qu’il faut absolument savoir. Allons-y !

Emailing, ce qu'il faut absolument savoir

Qu’est-ce que l’email marketing ?

Pour faire simple, l’email marketing (emailing ou e-mailing) est un courrier électronique qu’une entreprise envoie à plusieurs prospects et/ou clients. Pourquoi ? Pour promouvoir un produit et/ou un service, améliorer les liens de confiance entre la marque et son audience, générer du trafic sur leur site web, etc.

Dans l’arsenal des outils de communication modernes, l’email est très probablement l’arme la plus redoutable qu’il puisse exister. Entre les mains d’un bon marketeur, c’est le canal de communication par excellence, notamment en termes de conversion. Il sert à :

  • Maintenir le contact avec les clients et/ou prospects ;
  • Leur envoyer de nouvelles informations et des nouveautés ;
  • Générer de l’engagement ;
  • Développer la stratégie de marketing de contenu ;
  • Transformer l’essai, et convertir le prospect en client ou utilisateur final ;

Aujourd’hui, il serait presque insensé d’envisager développer un business en ligne sans avoir recours à l’email marketing. Ce dernier est devenu l’un des piliers de la stratégie digitale des marques. Selon les estimations faites par les experts, l’emailing est le canal de marketing ayant le ROI le plus important, pouvant atteindre 3800%.

Les types d’email marketing

Parmi les plus courants, nous retrouvons:

Les emails ponctuels

Il s’agit d’emails qui suivent le rythme de votre marque. Souvent, ils sont préparés et envoyés au fil de l’eau, avec ou sans scénario prédéfini. Ici nous faisons allusion aux:

  • Newsletters : ce sont des emails envoyés à la base de contacts pour présenter l’actualité de la société ou mettre en avant l’utilisation d’un produit, service ou encore d’une fonctionnalité. Rester dans l’esprit de la cible : tel est l’objectif de la newsletter.
  • Campagnes d’emailing : ce sont des campagnes composées de plusieurs
    emails et envoyées sur plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

Les emails automatisés

Ces dernières années, de nombreuses sociétés choisissent cette option en utilisant les logiciels de gestion d’emailing pour gagner du temps et de l’argent. Ce sont des emails automatisés et envoyés sans intervention de votre part, en fonction des conditions que vous avez préétablies.
Nous faisons la différence entre :

  • Les emails transactionnels : ils sont envoyés suite à une transaction faite par la cible. A titre d’exemple, un email automatisé peut être envoyé à un client dès qu’il passe sa commande sur la boutique en ligne.
  • Les emails de marketing automation : ils sont envoyés en fonction de la relation avec le destinataire. Il s’agit par exemple d’un email que la marque envoie à une personne suite à une première visite sur le magasin en ligne sans achat.

Maintenant que vous connaissez les  différents types d’email marketing. Voyons pourquoi il est judicieux de miser sur l’emailing, en faisant en sorte que les emails fassent partie intégrante de votre stratégie.
strategie emailing automatisation

Pourquoi mettre en place une stratégie d’emailing ?

Pour communiquer avec les prospects et les clients, l’email marketing est, sans aucun doute, la solution parfaite. Il suffit de mettre en place une stratégie ficelée avec soin et d’utiliser un bon logiciel de gestion des campagnes d’emailing. Mais quels sont les avantages de l’e-mailing par rapport aux autres canaux de communication ? Pourquoi intégrer ce canal à votre stratégie digitale ?

Un canal très peu coûteux et très rentable

Comparé à d’autres formes de marketing, l’email est le canal le moins coûteux et le plus rentable. Il suffit de prévoir un petit budget pour utiliser un logiciel de gestion d’emailing et pour collecter une base de contacts. A noter qu’il existe certains outils gratuits que les PME/TPE peuvent utiliser pour se lancer.

Selon une étude réalisée par les experts, 60% des marketeurs estiment que l’emailing offre un ROI positif. Selon McKinsey, ce dernier est trois fois plus élevé que celui des réseaux sociaux. Direct Marketing Association et Demand Metric affirment aussi que l’e-mailing offre un ROI à la hauteur de 122%. En somme, l’email augmente le chiffre d’affaires.

Un canal durable, taillé pour une stratégie long terme

Sans aucun doute, l’email est un canal pérenne et continu. A toutes les étapes de la relation avec le prospect et/ou le client, la marque aura de nombreuses occasions de développer une relation de proximité et de confiance avec la cible, au moment de la collecte de la liste d’emails, de la relance du client, de la fidélisation, etc.

Une communication ciblée et efficace

Communiquer par email, c’est la garantie d’augmenter le taux de conversion, et donc le chiffre d’affaires. Si par exemple une personne s’inscrit à votre newsletter, alors elle est sans doute intéressée par vos offres. C’est un prospect chaud qui pourrait devenir un client par la suite.

Cibler un nouveau marché

L’email marketing est l’une des meilleures solutions pour atteindre un nouveau marché ciblé à moindre coût. Attention ! L’achat des listes de contacts est déconseillé, et même illégal dans certains cas. Il est donc préférable de l’établir vous-même et l’élargir au fur et à mesure. Ainsi, le coût par e-mail diminue et le ROI augmente.

Un gain de visibilité et de notoriété

L’emailing est un excellent moyen de construire une bonne relation avec la liste de contacts. Au fur et à mesure, le destinataire fera confiance en votre marque et passera à l’acte d’achat. C’est pourquoi il est important d’apporter de la valeur à vos emails. Résultat : un gain de visibilité et de notoriété.

Mesure le ROI de façon précise

Les logiciels de gestion d’email mettent à notre disposition un tableau de bord qui nous permet de mesurer le ROI de façon très précise. Vous aurez accès à de grand nombre de statistiques pour analyser vos campagnes, les optimiser davantage et prendre les bonnes décisions par la suite.

Intégrer les réseaux sociaux

La plupart des logiciels de gestion des campagnes d’emailing permettent d’y connecter les pages de la marque sur les médias sociaux, ce qui accentue la stratégie cross-canal. A titre d’exemple, la société peut lancer une campagne pour communiquer sur un jeu concours sur Facebook, ce qui l’aide à migrer la liste des contacts sur ses réseaux sociaux.

Créer campagne emailing parfaite

Comment créer une campagne d’emailing parfaite ?

Comme déjà précisé, l’email marketing est parmi les canaux de communication qui offrent aux marques un excellent ROI, à condition de créer un email efficace et pertinent. Pour ce faire, il est conseillé de confier cette mission à une agence spécialisée en emailing. Néanmoins, les TPE et PME pourraient ne pas avoir le budget nécessaire pour faire appel à un professionnel. Pas de panique ! Voici les étapes à suivre pour lancer vous-même une campagne parfaite.

Déterminez vos objectifs !

« Pourquoi lancer une campagne emailing ? » est la première question à vous poser. Souvent, les entreprises optent pour l’e-mailing pour améliorer leur visibilité sur la toile, générer plus de trafic sur leur boutique en ligne, avoir plus de demandes de devis, etc.

Analysez votre cible !

Avant de lancer votre campagne, il est indispensable de bien connaître votre cible. Posez-vous les bonnes questions pour découvrir les besoins, attentes, comportements, centres d’intérêts… et les préoccupations de votre cible. C’est une étape très importante à ne pas négliger.

N’oubliez pas que la segmentation de la base de contacts est d’une importance particulière. Pourquoi ? Pour adapter au mieux votre message et avoir un excellent taux d’ouverture et de clics.

Faites une bonne première impression !

Pour lancer une campagne qui vous permet d’atteindre les objectifs escomptés, il faut tout mettre en place pour que l’email soit ouvert par le destinataire. Pour ce faire, voici les points à prendre en compte :

  • L’objet de l’email ;
  • Le nom de l’expéditeur ;
  • Le preheader ;
  • Le moment de l’envoi ;

Captivez le destinataire !

Pour augmenter le taux d’ouverture, l’email doit avant tout attirer l’attention du destinataire.  Avant même de chercher à inciter celui-ci à cliquer sur les différents Call To Action (CTA), il faut dans un premier temps donner envie d’ouvrir votre email. Et cela commence dès l’objet que que vous définissez. En effet c’est probablement l’élément le plus important d’un email, et définitivement, celui pour lequel vous n’avez pas droit à l’erreur. Ensuite, pour mettre toutes les chances de votre côté, il faudra créer un contenu pertinent, sans négliger le design de l’email. Attention toutefois ! Le contenu ne doit être ni trop court, ni trop long. Le message doit être clair, précis et pertinent. Et surtout en rapport avec la raison pour laquelle le destinataire reçoit votre communication.

Séduisez le destinataire !

Votre email doit convaincre le destinataire à passer à l’action. C’est l’objectif de chaque campagne e-mailing. Pour ce faire, il faut prendre en compte deux éléments :

  • Les CTA : ce sont des boutons qui dirigent le destinataire vers une action à réaliser : « Commandez dès aujourd’hui » !, « Bénéficiez d’une réduction », « Inscrivez-vous tout de suite ! », etc.
  • La Landing Page : il s’agit de la page sur laquelle le prospect et/ou le client atterrit quand il clique sur le CTA. Il est important de créer une Landing Page ficelée avec soin.

Analysez et optimisez la campagne emailing !

La dernière étape consiste à analyser la campagne lancée pour l’optimiser davantage et réaliser un excellent ROI. Pour l’analyser, il est important de déterminer les KPI (Key Performance Indicateurs) adaptés aux objectifs escomptés. Voici quelques exemples :

  • Le taux de délivrabilité : c’est un chiffre qui vous aide à mesurer la qualité de votre base de contacts. Pour le calculer, nous divisons le nombre d’emails délivrés par le nombre d’emails envoyés.
  • Le taux d’ouverture : il s’agit tout simplement du nombre d’emails ouverts par les destinataires divisé par le nombre d’emails délivrés. Un taux d’ouverture faible signifie que les contacts ne s’intéressent plus à vos emails.
  • Le taux de clic : c’est le nombre de clics divisé par le nombre d’emails délivrés.
  • Le taux de réactivité : c’est, sans doute, le KPI le plus important pour les marketeurs, puisqu’il permet de mesurer l’intérêt de la campagne et la pertinence du message. Nous le calculons en divisant le nombre de clics par le nombre d’emails ouverts.
  • Le taux de désabonnement : il s’agit tout simplement du nombre de désabonnements divisé par le nombre d’emails envoyés.

Dans cette optique d’optimisation, il est également intéressant de pratiquer l’A/B testing. Un procédé très courant qui permet aux marketeurs de comparer plusieurs modèles. Appliqué à l’emailing, il s’agira de tester différents titres, structures, call-to-action, couleurs, dans le but de trouver, puis conserver la configuration optimale qui permettra d’obtenir les meilleurs résultats.

Emailing bonnes pratiques

L’email marketing : quelques bonnes pratiques

Maintenant que vous avez une idée bien claire sur ce qu’est l’email marketing, ses différents types et son importance pour une entreprise de toute taille, il est temps de vous donner les bonnes pratiques à ne pas négliger pour mettre en place une campagne d’emailing ficelée avec soin.

Collecter les emails de façon légale

Pour lancer des campagnes d’emailing, il faut collecter les adresses emails. La collecte doit être faite dans le respect du règlement imposé par le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données), une loi européenne qui protège les données personnelles des consommateurs.

Pour qu’une entreprise collecte les emails, il doit nécessairement passer par le process « opt in ». Il s’agit d’une procédure qui consiste à enregistrer les autorisations de collecte et de traitement des données.

Segmenter la liste de diffusion

Vous avez collecté des milliers d’emails ? Félicitations ! Mais il est indispensable de bien les segmenter. En d’autres termes, il faut découper la liste en plusieurs sous-listes de destinataires similaires, en fonction de plusieurs critères : l’âge, la source du lead, le nombre de produits commandés, etc. Ainsi, vous pourrez proposer à chaque sous-liste un contenu pertinent et personnalisé.

Soigner la délivrabilité

La délivrabilité d’un email dépend de plusieurs points. Pour l’améliorer et éviter le dossier SPAM, il est important de soigner l’objet de l’email, mettre à jour la liste de contacts de façon régulière, etc. Il existe de nombreux éléments à prendre en compte.

Ne pas oublier le design

Certes, la forme de l’email est importante, mais le fond l’est beaucoup plus. Pour augmenter le taux d’ouverture et le taux de clics, il est conseillé de créer un design agréable et responsive.

Personnaliser les échanges

Pour créer une relation de confiance avec la liste de contacts, la personnalisation de l’email est primordiale. Outre l’utilisation du prénom de l’utilisateur, il est important de miser sur la personnalisation dynamique pour envoyer au destinataire un email qui répond à ses préférences.

En conclusion, l’email marketing est toujours d’actualité. De nombreuses sociétés, de toutes les tailles, intègrent ce canal de communication à leur stratégie digitale pour booster leurs ventes. Vous ne l’avez pas encore intégré à votre plan d’action ? Il est temps de miser sur l’emailing pour atteindre les objectifs escomptés.