Vous êtes en pleine réflexion et vous souhaitez vous assurer d’être au courant de tout qu’il faut savoir avant de changer de banque ? Vous recherchez plus d’informations sur les différentes choses à faire ? Parfait, c’est exactement dans le but de faciliter l’ensemble des démarchees liées au changement de banque que ce guide a été conçu. Facilement comparable à un véritable parcours du combattant il y a encore quelques années de cela, changer de banque est devenu un jeu d’enfant. En effet, depuis 2017 un dispositif de mobilité bancaire automatisé a rendu cette démarche on ne peut plus simple. Désormais, un changement d’établissement bancaire se fait rapidement, facilement et même gratuitement. Business en ligne vous explique tout!

Pourquoi changer de banque?

Pouurquoi changer de banque?

Qui n’a jamais songé à changer de banque ? Ouvrir un compte dans une autre établissement bancaire ? En général, on y pense pour une multitudes de raisons diverse et variées. Certaines de ces raisons sont beaucoup plus courantes que d’autres. Dans la plupart des cas, on recherche à changer de banque pour les raisons suivantes:

  • Manque de satisfaction des prestations ou du conseiller
  • Réduire les frais et cotisations bancaires
  • Recherche d’un prêt bancaire ou autre forme de financement
  • Bénéficier de services spécifiques ou plus modernes (exemple: néo-banques)
  • Une expatriation
  • L’ouverture d’un compte professionnel (lié à une création d’entreprise)
  • Curiosité ou envie de changement

Comment changer de banque ?

Vous souhaitez changer de banque pour une des raisons citées plus haut ou un choix qui vous est propre ? Bonne nouvelle, c’est devenu on ne plus simple! Toutefois, deux possibilités s’offrent à vous!

  • La plus simple consiste à demander à profiter de l’aide à la mobilité bancaire. C’est la méthode la plus utilisé. Il s’agit de confier la prise en charge des formalités administratives à votre nouvelle banque! C’est alors elle qui se charge de prendre contact avec votre banque actuelle (ou future ancienne banque). Toutes les opérations peuvent alors être effectuées sans aucune intervention de votre part. Votre nouvelle banque se chargera par exemple de transférer les prélèvements et autres virements automatiques relatifs à votre compte courant.
  • Plus fastidieux, il reste possible d’effectuer ces démarches vous-même. Dans ce cas, vous aurez besoin d’effectuer la demande du transfert de vos comptes auprès de votre banque d’origine. Ensuite, c’est à vous de faire en sortes que vos coordonnées bancaires soient à jour auprès de chaque organisme susceptible d’effectuer des virements ou prélèvements sur votre compte bancaire. Pour faire simple, vous devrez vous munir de votre nouveau Relevé d’Identité Bancaire (RIB), et communiqué ce dernier à chacun de vos créanciers.

Dès lors, vous comprendrez très facilement la raisons pour laquelle l’aide à la mobilité bancaire est le choix le plus courant. Concrètement, en optant pour cet accompagnement, vous mandatez la nouvelle banque, afin que celle-ci s’occupe de toutes les démarches que vous auriez dû effectuer vous-même avant la mise en place du service. Impôts, Assurances, Mutuelle, Fournisseurs d’Énergie et autres abonnements, la nouvelle banque se charge de tout.

À présent, vous savez exactement comment se passe le changement de banque, qu’on pourrait également qualifier de transfert de compte. Maintenant, voyons en détails comment procéder à ce changement étape par étape.

Toutes les étapes pour changer de banque

Aide à la mobilité bancaire

1. L’aide à la mobilité bancaire

Tout d’abord, sachez que dans le cadre de l’aide à la mobilité bancaire, vous n’aurez vraiment rien à faire. Éventuellement, vérifier que votre salaire ainsi que les virements dont vous êtes le bénéficiaire vous parviennent. Aussi, en fonction des banques, il vous faudra peut-être virer le solde restant de l’ancien compte, au nouveau.

2. Effectuer les démarches soi-même

  • Lister tous les organismes qui effectuent des prélèvements ou virements sur le compte.
  • Ouvrir le nouveau compte en agence ou en ligne.
  • Une fois le nouveau compte ouvert et approvisionné, informer les créanciers et débiteurs du changement de compte.
  • Vérifier que tous les RIB et souscriptions via CB sont à jours pour éviter toute interruption de service.
  • Enfin, il faut s’assurer que tous les transferts ont été effectués et que vous n’avez pas de chèques dans la nature. Alors, et seulement si tout cela est vérifié, la clôture du compte peut être effectuer auprès de l’ancienne banque via une Lettre Recommandée ave Accusé de Réception (LRAR).

Risques liés à un changement d’établissement bancaire

Pour conclure, il n’y a pas réellement de risque à changer de banque. Maintenant que vous avez toutes les informations nécessaires pour changer de banque sereinement, il ne reste plus qu’à trouver la bonne! Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site service-public.fr, qui consacre une page au service d’aide à la mobilité bancaire.

Vous aimez être à la pointe de la technologie et bénéficier de services en temps réel ? Plongez dans l’univers des néo-banques, ces nouvelles banques en ligne qui révolutionnent le secteur bancaire.